La Fouine pose sur une « Sombre mélodie »

12 octobre 2018

La Fouine en est déjà au troisième titre de sa Sombre semaine, qui préfigure la sortie vendredi de la mixtape Sombre. Le rappeur semble s'adapter avec de plus en plus de facilité aux sonorités les plus récentes, et fait d'ailleurs preuve d'une maîtrise d'autotune qui en surprendra plus d'un. Si la recette n'a pas changé, le cuisinier est lui en évolution constante et glisse avec légèreté sur tous types d'ambiances.

Quand La Fouine rencontre Atlanta...

Le clip du nouveau morceau du rappeur de Trappes, réalisé comme celui d'Aventador par son complice de toujours Glenn Smith, le représente au milieu d'une foule de personnes et de drapeaux, au pied d'un bâtiment... Comme un air de retour aux sources auquel La Fouine donne une véritable senteur d'Atlanta grâce à une instrumentale de Luca Presti beaucoup plus mélodieuse que celle d'Aventador, son extrait précédent. Au niveau du flow, le rappeur innove aussi et adopte un flow rapide et teinté d'autotune, entrecoupé de passages aux influences cloud qui lui servent à développer un air entêtant... Ce même air entêtant qui donne à Sombre mélodie une carrure de hit, et qui montre la diversité des terrains musicaux sur lesquels le rappeur s'est engagé...

"J'pose sur des samples, sur de sombres mélodies / Nous c'est les grands, baisse la tête on t'a dit / AK47 font de belles mélodies / Les ti-peus sont au shtar avec un très haut débit"

Sombre, un nouveau défi pour le rappeur

La Fouine s'est fixé avec Sombre, dont la sortie est prévue pour dans deux jours, de se replacer sur le devant de la scène et de s'imposer à nouveau comme l'un des noms incontournables du rap français. Ses armes ? Un flow qui a fait bouger la tête d'une bonne partie des auditeurs et une belle capacité  à s'adapter aux nouvelles tendances.

Source www.booska-p.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article